(Vidéo, sous-titres FR) - À l’issue d’un procès de masse tenu en mars 2019 en Guinée équatoriale, 112 personnes ont été reconnues coupables de participation à une tentative de coup d’État, et dans la plupart des cas condamnées à de lourdes peines de prison.  Mais le procès a été entaché de graves irrégularités, selon des observateurs internationaux.

--------