(Vidéo, sous-titres via cc) - La crise de l'eau à Bassora, dans le sud de l'Irak, comporte de graves risques sanitaires pour près de 4 millions d'habitants. Les autorités devraient d'urgence prendre des mesures pour y remédier.