Depuis 2014, les forces kurdes ayant reconquis des territoires auparavant saisis par l’État islamique ont détruit de nombreuses maisons appartenant à des résidents arabes, et ont parfois même rasé des villages entiers. HRW dénonce ces actions qui constituent une grave violation du droit international.