Des dizaines de milliers de patients au Sénégal souffrent inutilement de douleurs en raison de l'insuffisance de soins palliatifs et d'une pénurie de médicaments comme la morphine, selon un nouveau rapport de HRW publié en octobre 2013.