Attaques contre l'éducation

Les attaques contre l'éducation se produisent partout dans le monde, tant à l'intérieur qu’en dehors des situations de conflit armé. Dans de nombreuses régions, les groupes armés ciblent intentionnellement les écoles, les enseignants et les élèves. Ces attaques violent les droits de l'enfant : non seulement elles mettent les enfants en danger d’être blessés ou de perdre la vie, mais elles peuvent également contrecarrer les chances des élèves d'obtenir une éducation. Les attaques contre les écoles, les enseignants et les élèves peuvent amener les enfants à abandonner l’école ou à s’y rendre moins souvent, forcer les écoles à réduire leurs heures de cours et détruire du matériel et des bâtiments scolaires. Dans les environnements de violence et de crainte, la qualité de l'éducation des enfants est sévèrement diminuée. Human Rights Watch définit les « attaques contre l'éducation » comme englobant toute la gamme des violations qui mettent les enfants en danger et les privent d'accès à l'éducation. Cela comprend les attaques contre l'infrastructure des écoles, les enseignants et les élèves ; l'occupation des écoles par la police et l'armée ; le harcèlement et les menaces contre les enseignants, les parents ainsi que les élèves ; et le recrutement d'enfants dans les écoles pour en faire des soldats.

Participez à notre action

#ProtectSchools

Nous avons réussi ! La France a signé la Déclaration sur la sécurité dans les écoles qui s'engage à protéger les écoles de la guerre et de leur utilisation militaire durant les conflits. Un grand merci à vous tous pour avoir soutenu cette campagne !