Une rue plongée dans le noir à Oakland, en Californie, le 10 octobre 2019, suite à une coupure de courant effectuée par le fournisseur d’électricité PG&E en raison des risques d’incendies de forêt, dans la région avoisinante.

© 2019 AP Photo/Noah Berger

Le risque d'incendies de forêt en Californie a incité la compagnie Pacific Gas and Electric Company (PG&E) à effectuer des coupures de courant temporaires dans plusieurs zones de cet État au début du mois d’octobre. Mais cette décision a mis en péril la santé et la sécurité de nombreuses personnes handicapées, âgées ou gravement malades. La santé ou même la vie de ces personnes dépendent d’équipement ou de matériel fonctionnant à l'électricité, comme les fauteuils roulants motorisés, les ascenseurs, les médicaments devant réfrigérés, et les générateurs d'oxygène.

Ces coupures de courant ont affecté plus de 700 000 clients de PG&E en Californie. De nombreux foyers ont été privés d'électricité pendant 72 heures.

Il est important que les entreprises qui prennent des mesures d’urgence, comme celles qui visent la réduction du risque d’incendies de forêt, veillent aussi à ce que ces mesures n'aient pas d'impact négatif disproportionné sur les personnes qui dépendent de l'électricité pour leur vie, leur santé et leur mobilité.

Les entreprises de services publics et les gouvernements devraient envisager des stratégies plus inclusives, intégrant des préavis transmis plus tôt, des moyens de communication accessibles aux personnes handicapées, l’imposition d’une durée maximale de 12 heures pour chaque coupure de courant, et la planification d’opérations de secours en cas de besoin.

Texte complet en anglais :

www.hrw.org/news/2019/10/23/us-power-outages-endanger-people-disabilities

-----------------