Parmi les nouveaux émojis figurent divers symboles de handicaps.

© 2018 Apple

 

En tant que personne handicapée, je ne me suis jamais vue représentée dans la vaste gamme d’émojis proposés par les smartphones. Il y a des émojis de magiciens, de sirènes (hommes et femmes), de zombies et de vampires. Mais parmi des milliers d’émojis, jusqu’à présent, aucun ne présentait le moindre handicap.

Tout cela changera bientôt. Plus tard cette année, les smartphones s’enrichiront de 59 nouveaux émojis représentant des personnes handicapées. Ces emojis représenteront par exemple des hommes et des femmes handicapé(e)s, certains tenant une canne blanche, d’autres assistés d’un chien, d’autres encore arborant des prothèses, assis sur un fauteuil roulant ou équipés d’un appareil pour sourds et malentendants. On trouvera même un émoji de quelqu’un utilisant la langue des signes.

Les émojis sont devenus un élément crucial de la manière dont nombre d’entre nous communiquons. Ils peuvent nous aider à transmettre des félicitations, et à exprimer des nouvelles personnelles, de bonnes ou de mauvaises humeurs, des souhaits et des projets. En fait, les émojis constituent une nouvelle « langue » dont la croissance serait la plus rapide dans le monde aujourd’hui. Il n’est donc que justice que les personnes handicapées, qui forment la minorité la plus importante au monde, soient représentées et puissent accéder de la même manière aux outils de culture et de communication.

Il reste encore un long chemin à parcourir pour une inclusion complète et une représentation fidèle des personnes handicapées, mais l’arrivée de ces émojis est un pas en avant considérable. J’ai hâte d’envoyer mon premier émoji avec une canne blanche.

---------------

Tweet

À lire

Rapports