Skip to main content

L'attentat du Manchester Arena

Une femme dépose des fleurs en hommage aux victimes de l’attentat meurtrier de Manchester Arena, à Manchester (Royaume-Uni), le 23 mai 2017. ©Reuters/Darren Staples

L'attentat du Manchester Arena dans la nuit du 22 mai 2017 est un acte de violence méprisable.

Selon des sources officielles, au moins 22 personnes ont été tuées et 59 autres blessées, dont certaines sont dans un état critique. Certains des morts et des blessés sont des enfants.

Human Rights Watch exprime ses plus sincères condoléances à tous ceux qui ont été affectés par l’attentat de la nuit dernière. Celui-ci s'est produit juste après le concert d'une artiste américaine populaire auprès des enfants et des jeunes, et était clairement destiné à causer d’importantes pertes en vies humaines. Le groupe État islamique a revendiqué l’attentat.

Cette attaque, la plus meurtrière dans cette ville, survient deux décennies après le bombardement d’Arndale de 1996 à Manchester, au cours duquel plus de 200 personnes avaient été blessées. C'est aussi l'attaque la plus meurtrière du genre depuis le bombardement de Londres du 7 juillet 2005.

Dans la lignée des attentats très meurtriers perpétrés cette année dans plusieurs pays, cet attentat est un rappel de la menace posée par des individus motivés par la haine ou par des opinions extrémistes violentes.

Les principes de démocratie, des droits humains, de l’Etat de droit et de tolérance demeurent nos meilleurs remparts contre la peur, la haine et la division que ceux qui commettent ces attaques cherchent à semer.

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.