Des enquêteurs de la police et des pompiers devant les locaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, peu après la fusillade qui a fait au moins 12 morts, dont deux policiers, le 7 janvier 2015.

© 2015 Reuters

 

L’horrible attentat dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015 a conduit à la mort de 12 personnes, dont deux policiers. Rien ne peut justifier une telle attaque et ceux qui ont organisé et commis ces crimes doivent être traduits en justice, a déclaré Human Rights Watch. La France doit protéger la liberté d'expression et se garder de toute forme de représailles à l’encontre de groupes particuliers.

 

 

 

Tweet de Kenneth Roth (directeur exécutif de HRW) 07.01.15 :

« Le droit à la liberté d'expression est encore plus important en cas de controverse. Une attaque contre certains est alors une attaque contre nous tous. »