En Biélorussie, les activistes de la société civile, les avocats, les organisations de défense des droits humains et les médias indépendants font face au harcèlement et aux pressions du gouvernement. Les autorités ont poursuivi arbitrairement des dizaines de journalistes pour divers motifs et, en juin 2018, le gouvernement a adopté de nouvelles restrictions à la liberté d’Internet.

La Biélorussie est le seul pays européen à appliquer la peine de mort. Les condamnés à mort sont exécutés d'une balle dans la tête. Les autorités n'informent pas les familles de la date d'exécution, ni du lieu d’enterrement.

Vidéos

Watch more

News