En 2016, un accord de paix a officiellement mis fin au conflit armé qui pendant 52 ans a opposé les forces gouvernementales aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). Toutefois, des groupes armés issus des FARC, les guérillas de l'Armée de libération nationale (ELN), ainsi que des factions ayant succédé aux groupes paramilitaires officiellement démobilisés il y a plus de dix ans, continuent de commettre de graves abus. Les défenseurs des droits humains, les dirigeants de communautés autochtones et afro-colombiennes, parmi d’autres activistes, font face à des menaces et au risque de violences. Des millions de personnes ont été déplacées en raison du conflit armé, et l’impunité pour les abus graves demeure un grave problème.

Vidéos

Watch more

News