Juliane Kippenberg

Directrice adjointe, division Droits de l'enfant
Suivre @KippenbergJ

Juliane Kippenberg est Directrice adjointe à la division Droits des enfants au sein de Human Rights Watch. Elle a commencé à travailler à Human Rights Watch en 1999. Elle a mené des recherches sur les droits humains et des actions de plaidoyer sur un large éventail de questions, notamment la violence sexuelle dans les conflits armés, le droit à l’éducation, la santé environnementale, le travail des enfants et la responsabilité des entreprises dans leurs chaînes d’approvisionnement mondiales. Elle a entrepris des recherches approfondies et des actions de plaidoyer sur la violence sexuelle dans le conflit armé en République démocratique du Congo (RDC). Depuis 2011, Juliane Kippenberg a enquêté sur le travail des enfants, la santé environnementale des enfants et d’autres abus perpétrés au sein de l’exploitation minière et des chaînes d’approvisionnement en minéraux, notamment au Ghana, au Mali, en Tanzanie, en Zambie et aux Philippines, et plaidé pour des protections plus vigoureuses dans ces deux secteurs d’activité. De 1999 à 2005, elle a dirigé un projet de protection et de renforcement des capacités des organisations non gouvernementales au Rwanda, au Burundi, en Ouganda et en RDC. Avant de rejoindre Human Rights Watch, elle a travaillé comme militante au sein du Secrétariat international d’Amnesty International. Elle est titulaire d’une maîtrise dans la compréhension et la garantie des droits humains de l’Université de Londres ainsi que d’un diplôme postgrade en Histoire de l’Afrique et en Français, obtenu à l’Université de Hambourg, en Allemagne.

Reports Authored

  • Exploitation et maltraitance des filles travaillant comme domestiques en Guinée