(Sous-titres via cc) – Les Émirats arabes unis ont accueilli en novembre 2018 le premier « Sommet mondial sur la tolérance ». Mais leur propre tolérance à l'égard de toute critique pacifique est très limitée, comme en témoigne l'emprisonnement  de journalistes ou d'activistes comme Ahmed Mansoor. HRW appelle à la libération de ces personnes injustement condamnées. (Sur YouTube https://youtu.be/rSIUjW-KQTY)