Les Houthis recourent à des arrestations arbitraires, disparitions forcées et actes au torture au Yémen, afin d’extorquer des rançons aux familles des détenus. HRW dénonce ce crime de guerre, et appelle au renouvellement du mandat de la commission d’enquête de l’ONU.