Rapports

Rechercher

  • Des examens anaux forcés lors des poursuites pour homosexualité

    Le rapport est basé sur des interviews avec 32 hommes et femmes transgenres qui ont subi des examens anaux forcés au Cameroun, en Egypte, au Kenya, au Liban, enTunisie, au Turkménistan, en Ouganda, et en Zambie.

    map content
    video content
    Un rapport médical complété par un médecin à Kampala, Ouganda, après avoir fait un examen anal forcé sur un homme suspect de rapports homosexuels consentis.
  • Violations des droits humains commises dans l’application de la loi contre l’homosexualité au Cameroun

    Le rapport de 59 pages présente dix études de cas portant sur des arrestations et des poursuites menées en application de l’article 347 bis du code pénal camerounais, qui punit les « rapports sexuels avec une personne de son sexe » de peines de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans.
  • Violences contre les hommes gays et perçus comme tels au Sénégal

    Le rapport de101 pages, intitulé « Craindre pour sa vie : Violences contre les hommes gays et perçus comme tels au Sénégal » (« Fear for Life: Violence Against Gay Men and Men Perceived as Gay in Senegal ») contient des entretiens avec des dizaines de personnes sénégalaises victimes de menaces et d'actes de violence de la p
  • Atteintes aux droits humains au Cameroun fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre

    Le rapport de 70 pages, intitulé « Criminalisation des identités : Atteintes aux droits humains au Cameroun fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre », renseigne en détail sur la manière dont le gouvernement camerounais recourt à l’article 347 bis du Code pénal pour refuser les droits fondamentaux aux perso
  • Institutionnalisation de la discrimination contre les gays et lesbiennes au Burundi