La crise des Rohingyas

  • Depuis le mois d’août 2017, des centaines de milliers de membres de la communauté ethnique musulmane Rohingya ont fui l'État de Rakhine (Arakan), située dans l’ouest de la Birmanie, afin d’échapper à des abus massifs commis par les forces de sécurité du gouvernement. Vers la mi-septembre 2017, environ 400 000 Rohingyas – soit près d’un tiers de la population totale Rohingya de Birmanie, estimée à 1,2 million de personnes – avaient franchi la frontière pour fuir vers le Bangladesh. Des dizaines de milliers d’autres Rohingyas se retrouvent déplacés à l'intérieur de la Birmanie, sans accès à une aide humanitaire vitale. En réponse à une attaque coordonnée menée par un groupe armé rohingya, l’armée birmane a lancé une campagne meurtrière recourant à des bombardements et à des incendies criminels, et qui s’apparente à une forme de nettoyage ethnique.

    Page complète (en anglais) : www.hrw.org/tag/rohingya-crisis 
    Blog (en anglais) : https://www.hrw.org/blog-feed/rohingya-crisis