Golfrid Siregar.

 

© Roy Lumbangaol/Walhi

(Jakarta, le 11 octobre 2019) - Les autorités indonésiennes devraient immédiatement mener une enquête indépendante sur la mort d'un avocat spécialisé dans les questions liées à l'environnement, Golfrid Siregar, dans le nord de Sumatra, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui.

Peu après minuit dans la nuit du 3 octobre 2019, un conducteur de cyclo-pousse a retrouvé Siregar qui gisait inconscient et gravement blessé dans une rue de Medan, la capitale de la province de Sumatra, et l'a conduit à un hôpital local. Son portefeuille et d’autres effets personnels avaient disparu. Son corps portait les traces de multiples blessures. Siregar n'a jamais repris conscience, et est décédé le 6 octobre.

« Golfrid Siregar était un avocat spécialisé dans les affaires liées à l’environnement, qui avait consacré sa vie à protéger les forêts tropicales de Sumatra et à aider les villageois qui cherchaient à conserver leurs terres », a déclaré Andreas Harsono, chercheur senior de Human Rights Watch sur l’Indonésie. « Sa mort dans des circonstances suspectes exige devrait faire rapidement faire l’objet d’une enquête approfondie afin d’établir le rôle exact des personnes impliquées. »

Siregar, âgé de 34 ans, avait représenté le Forum indonésien pour l’environnement (Wahana Lingkungan Hidup Indonesia, ou Walhi), la principale organisation écologiste du pays, lors d’un procès intenté contre le gouverneur de Sumatra du Nord dans le cadre de la construction du barrage hydroélectrique Batang Toru.

Son décès laisse dans le deuil son épouse, Resmi Barimbing, et leur jeune fille.

Communiqué complet en anglais :

www.hrw.org/news/2019/10/11/indonesia-investigate-environmental-lawyers-death

----------------------

Dans les médias

Courrier International

Tweets