• Des troupes de l’AMISOM patrouillant dans le camp de personnes déplacées de Zona-K, situé à Mogadiscio, dans le district de Hodan, en juin 2012.
    Des soldats de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) ont abusé et exploité sexuellement des femmes et des jeunes filles somaliennes vulnérables dans leurs bases de Mogadiscio, a affirmé Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Les pays qui fournissent des contingents, l’Union africaine (UA) ainsi que les bailleurs de l’AMISOM devraient mettre fin de toute urgence à ces violations et renforcer les procédures disponibles en Somalie afin d’obtenir justice.

Featured Content

Rapports

Afrique