• 19 septembre 2014
    L'arrestation par les autorités belges d'une Libérienne pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre présumés commis lors de la première guerre civile au Libéria est une avancée majeure pour la justice.
  • 16 septembre 2014
    Les gouvernements soucieux de limiter l’impunité pour les crimes internationaux les plus graves devraient s’inspirer des exemples de trois pays européens qui font preuve de leadership en ce domaine, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Les unités spécialisées dans les crimes de guerre composées de policiers, de procureurs et de fonctionnaires de l’immigration ont les moyens de traduire en justice les responsables de crimes atroces perpétrés à travers le monde et de faire en sorte que les criminels de guerre ne trouvent pas de refuge lorsqu’ils fuient leur propre pays.
  • 16 septembre 2014
    Dans le cimetière de Kasserine, deux nouvelles tombes fraîchement érigées sont venues allonger la liste des personnes mortes de mort violente dans cette ville. Ahlem Dalhoumi, 22 ans et sa cousine Ons Dalhoumi, 18 ans, ont été toutes les deux tuées d'une balle dans la tête la nuit du 23 août 2014, alors qu'elles rentraient d'une soirée avec 5 autres membres de leur famille.
  • 15 septembre 2014
    Quatre militants courageux défendant sans relâche les droits humains ont été désignés comme lauréats pour l’année 2014 du prestigieux prix Alison Des Forges pour engagement exceptionnel en faveur des droits humains.
  • 15 septembre 2014
    À travers le Vietnam, des policiers maltraitent les personnes placées sous leur garde, entraînant la mort dans certains cas, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Le gouvernement vietnamien devrait prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux morts suspectes en détention et à la torture de détenus par la police, selon Human Rights Watch.
  • 15 septembre 2014
    Les gouvernements de l’Afrique de l’Ouest devraient garantir la protection des droits en tant qu’élément crucial de leur stratégie de contrôle de l’épidémie d’Ebola sans précédent qui ravage la region.
  • 15 septembre 2014
    La nouvelle mission de maintien de la paix des Nations Unies en République centrafricaineAnchorAnchor devrait renforcer d’urgence la protection des civils dans les régions de l’est et du centre du pays où la violence sectaire s’intensifie, ont déclaré aujourd’hui Human Rights Watch et Stichting VluchtelingAnchor, une fondation néerlandaise pour les réfugiés. Le 15 septembre 2014, il est prévu que la nouvelle mission prenne le relais en matière de maintien de la paix derrière les forces de l’Union africaine.
  • 15 septembre 2014
    Près de 30 pour cent de tous les enfants en situation de handicap en Russie vivent dans des orphelinats de l'État où ils sont parfois en proie à la violence et la négligence, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui.
  • 13 septembre 2014
    Le gouvernement irakien devrait enquêter sans délai sur un raid aérien qui a frappé une école abritant des personnes déplacées près de Tikrit, le 1er septembre.
  • 10 septembre 2014
    Trois attaques menées par les forces israéliennes contre des écoles dans la bande de Gaza où des personnes déplacées avaient cherché refuge ont fait de nombreuses victimes civiles et endommagé ces bâtiments en violation des lois de la guerre.
  • 9 septembre 2014
    Le Maroc devrait agir pour les activistes politiques emprisonnés à la suite de procès inéquitables, a déclaré aujourd’hui Human Rights Watch dans une lettre adressée au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.
  • 9 septembre 2014

    (Tel Aviv, le 9 septembre 2014) – Les autorités israéliennes ont contraint illégalement près de 7 000 Érythréens et Soudanais à retourner dans leurs pays d'origine malgré le risque qu’ils y subissent de graves abus, a indiqué Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui.

  • 8 septembre 2014
    Les milices qui se battent pour le contrôle de la capitale de la Libye, Tripoli, et de la région avoisinante, ont mené des attaques contre des civils et des biens de caractère civil qui dans certains cas constituent des crimes de guerre.
  • 8 septembre 2014
    Des soldats de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) ont abusé et exploité sexuellement des femmes et des jeunes filles somaliennes vulnérables dans leurs bases de Mogadiscio, a affirmé Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Les pays qui fournissent des contingents, l’Union africaine (UA) ainsi que les bailleurs de l’AMISOM devraient mettre fin de toute urgence à ces violations et renforcer les procédures disponibles en Somalie afin d’obtenir justice.
  • 5 septembre 2014
    Les autorités tunisiennes devraient mener une enquête complète et indépendante au sujet de la fusillade impliquant la police et ayant entraîné la mort de deux jeunes femmes le 23 août 2014. Tout agent ayant eu recours à la force létale illégalement devrait être tenu de rendre des comptes
  • 3 septembre 2014
    Israël devrait immédiatement renoncer à son projet illégal d’appropriation d'une vaste superficie du territoire occupé de Cisjordanie, au sud de Jerusalem.
  • 3 septembre 2014
    Les pays du monde entier doivent promulguer des lois solides afin de mettre en œuvre la convention interdisant les armes à sous-munitions, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui, lors d’une réunion internationale des États parties à ce traité.
  • 3 septembre 2014
    Le Liban se livre à des expulsions de force d'enfants de travailleurs immigrés qui sont nés sur son territoire et, dans certains cas, de leurs mères, ont déclaré aujourd'hui neuf organisations non gouvernementales présentes au Liban. La décision récente de la Sûreté générale, l'agence de sécurité chargée de superviser l'entrée et le séjour des étrangers sur le sol libanais, de refuser de renouveler le permis de séjour de certaines travailleuses immigrées effectuant des tâches peu rémunérées et ayant eu des enfants au Liban, ainsi que celui de ces enfants, constitue une entrave excessive au droit de tous à une vie de famille.
  • 2 septembre 2014
    De nouvelles preuves d'exécutions perpétrées par l'État islamique (EI) à Tikrit, suite à la prise de contrôle de cette ville par le groupe armé en juin 2014, mènent à un triplement du nombre de victims.
  • 2 septembre 2014
    La Thaïlande maintient chaque année en détention des milliers d’enfants migrants, leur causant des dommages émotionnels et physiques, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui.
  • 1 septembre 2014
    Des éléments de preuves crédibles indiquent que les forces de l’État ​​islamique ont utilisé des bombes à sous-munitions contre au moins un site dans le nord de la Syrie au cours des dernières semaines.
  • 1 septembre 2014
    La décapitation présumée du sergent de l'armée libanaise Ali al-Sayed, retenu prisonnier par l’État islamique, constitue si elle est confirmée un crime de guerre.
  • 29 août 2014
    Les forces rebelles dans l’est de l’Ukraine, soutenues par la Russie, détiennent arbitrairement des civils qui sont soumis à des actes de torture, à des traitements dégradants ainsi qu’au travail forcé.
  • 28 août 2014
  • 28 août 2014
    Les journalistes français Thomas Dandois et Valentine Bourrat ont passé les trois dernières semaines en résidence surveillée à Jayapura, la capitale de la province indonésienne de Papouasie.
  • 28 août 2014
    Human Rights Watch a diffusé aujourd’hui une courte vidéo sur l’éminent défenseur burundais des droits humains Pierre Claver Mbonimpa, incarcéré depuis mai 2014.
  • 25 août 2014
    Les autorités du Hamas dans la bande de Gaza devraient prendre des mesures d’urgence pour mettre fin aux exécutions de Palestiniens accusés de fournir des informations à l'armée israélienne.
  • 25 août 2014
    (Johannesburg) – Les pays africains devraient rejeter l'immunité pour les dirigeants au pouvoir pour crimes graves devant la Cour africaine de justice et des droits de l'homme, ont affirmé 141 organisations aujourd'hui dans une déclaration à l'approche d'une réunion de l'Union africaine à Nairobi. Ces organisations comprennent à la fois des organisations africaines et internationales et ont une présence dans 40 pays africains.
  • 21 août 2014
    L'Arabie saoudite a exécuté au moins 19 personnes depuis le 4 août 2014. Huit personnes exécutées avaient été reconnues coupables d'infractions non violentes, notamment le trafic de drogue dans sept case et la sorcellerie dans le huitième cas.
  • 20 août 2014
    L'exécution en Syrie du journaliste indépendant James Foley constitue un crime de guerre
  • 20 août 2014
    Israël devrait permettre sans délai à Human RightsWatch, à Amnesty International ainsi qu’à d’autres organisations internationales de défense des droits humains d'accéder à la bande de Gaza, afin qu’elles puissent enquêter sur les allégations de graves violations au droit international humanitaire commises par toutes les parties au conflit.
  • 18 août 2014
    Plusieurs dizaines de personnes incarcérées dans une ville du nord de l'Iran purgent des peines de prison qui leur ont été infligées pour le seul fait d'avoir exercé leurs droits fondamentaux, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Les autorités iraniennes devraient remettre en liberté immédiatement et sans conditions tous les prisonniers politiques, a ajouté Human Rights Watch.
  • 14 août 2014
    Les autorités burundaises devraient exiger des comptes aux responsables d’un massacre de réfugiés congolais perpétré en 2004. Plus de 150 réfugiés, dont la plupart étaient des femmes et des enfants, ont été tués et plus de cent autres ont été blessés, le 13 août 2004 à Gatumba, lors d’une des pires attaques à caractère ethnique commise au Burundi depuis les années 90. Les dirigeants du groupe armé qui a revendiqué cette attaque n’ont pas été traduits en justice.
  • 13 août 2014
    La suspension d'activité imposée par le gouvernement tunisien à plus de 150 organisations de la société civile à travers le pays pour des liens prétendus avec le terrorisme est une décision disproportionnée et arbitraire, a déclaré aujourd’hui Human Rights Watch. Le 22 juillet 2014, un porte-parole du gouvernement a annoncé que les autorités avaient envoyé des notifications de suspension à 157 associations. Le gouvernement a également fermé deux stations de radio pour motifs similaires.
  • 12 août 2014
    Les meurtres systématiques et généralisés d’au moins 1150 manifestants par les forces de sécurité égyptiennes en juillet et août 2013 constituent probablement des crimes contre l'humanité, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui au terme d'une année d'enquête. Lors de la seule dispersion du sit-in de la place Rabaa Al-Adawiya le 14 août, les forces de sécurité ont agi selon un plan prévoyant plusieurs milliers de morts, et tué au moins 817 personnes, et probablement plus d’un millier.
  • 9 août 2014
    L’endommagement de l’unique centrale électrique de la bande de Gaza le 29 juillet, manifestement suite à un tir d’obus par l’armée israélienne, a aggravé la crise humanitaire subie par 1,7 million de personnes sur ce territoire.
  • 7 août 2014
    Tant les forces gouvernementales que celles de l’opposition et leurs alliés ont commis au Soudan du Sud des actes d’une extrême cruauté qui constituent des crimes de guerre, depuis le début des combats dans ce pays en décembre 2013.
  • 7 août 2014
    La Jordanie refuse l'entrée aux réfugiés palestiniens qui fuient la Syrie ou bien les expulse de force, en violation flagrante de ses obligations internationales, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Depuis janvier 2013, la Jordanie a officiellement interdit l'entrée aux Palestiniens en provenance de Syrie et elle en a refoulé plus d’une centaine ayant réussi à entrer dans le pays depuis la mi-2012, y compris des femmes et des enfants.
  • 6 août 2014
    Des groupes armés non étatiques retiennent en otage au moins 54 femmes et enfants appréhendés lors d’une offensive militaire menée dans le gouvernorat de Lattaquié il y a plus d'un an, le 4 août 2013.
  • 5 août 2014
  • 4 août 2014
    Lors de plusieurs incidents survenus entre le 23 et le 25 juillet et qui ont apparemment violé les lois de la guerre, les forces israéliennes ont abattu des civils à Khuza'a, dans le sud de la bande de Gaza.
  • 4 août 2014
    Le Président Barack Obama devrait s’assurer que les questions relatives aux droits humains sont une priorité lors du sommet des dirigeants des États-Unis et de l’Afrique, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Les préoccupations en matière de droits humains ne devraient pas être reléguées aux rencontres tenues en marge du sommet. Le thème du sommet devant se dérouler du 4 au 6 août à Washington est « Investir dans notre avenir ».
  • 4 août 2014
    Trois leaders africains notoires – Robert Mugabe, Isaias Afewerki et Omar el-Bachir, presidents respectivement du Zimbabwe, de l’Érythrée et du Soudan – n’ont pas été invités au Sommet des dirigeants des États-Unis et de l’Afrique qui se tient cette semaine à Washington. Mais un certain nombre d’autres dirigeants répressifs africains au pouvoir depuis longtemps, comme José Eduardo dos Santos en Angola, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo en Guinée équatoriale et Yoweri Museveni0 en Ouganda, seront présents. En réalité, plus d’une dizaine de pays africains qui seront représentés au sommet présentent des bilans inquiétants en termes de droits humains, réprimant impitoyablement la liberté d’expression et la liberté d’association par le harcèlement, les arrestations, la torture, les fausses accusations et les meurtres.
  • 3 août 2014
    Des soldats israéliens ont tué illégalement deux hommes qui avaient participé le 25 juillet à une manifestation tenue en Cisjordanie pour protester contre l'opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, selon les éléments de preuves recueillis par Human Rights Watch.
  • 2 août 2014

    Après dix mois d’un conflit sanglant qui a fait des milliers de morts et entraîné le déplacement de plus d'un demi-million de personnes, les groupes rebelles en République centrafricaine ont signé un cessez-le-feu le 23 juillet à Brazzaville, en République du Congo, promettant de mettre fin à la violence contre les civils, de respecter les droits humains et de mettre un terme aux discours haineux basés sur l’appartenance à une religion ou à une tribu. L'accord entre les rebelles de la Séléka et les combattants anti-balaka qui se sont affrontés et ont brutalement attaqué la population civile depuis septembre 2013 a marqué une étape importante.

     

     

  • 30 juillet 2014
    Le président des États-Unis, Barack Obama, et les autres dirigeants mondiaux qui doivent rencontrer la semaine prochaine le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, devraient dénoncer la torture, la corruption et les autres graves violations des droits humains commises dans ce pays
  • 30 juillet 2014
    Le gouvernement syrien recourt massivement à des barils d’explosifs largués sur des zones civiles au mépris d'une résolution unanime du Conseil de sécurité des Nations Unies.
  • 29 juillet 2014
    Des militants algériens et d’autres individus accusés d’avoir participé à un « attroupement armé » et commis des actes de violence contre la police auraient été condamnés à l’issue d’un procès inéquitable lors duquel ils n’ont pas eu l’occasion de réfuter les preuves présentées à leur encontre, ont déclaré aujourd’hui le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme et Human Rights Watch. Selon le jugement écrit, le tribunal de première instance aurait fondé son verdict sur des témoignages de la police qui n’établissent pas la preuve de la participation des accusés aux actes de violence présumés commis lors de la manifestation qui s’est déroulée à Laghouat, une ville du sud du pays, le 8 juin 2014.
  • 28 juillet 2014
    Un document interne de la Banque mondiale proposant une nouvelle orientation de la politique de cette institution en matière sociale et environnementale, qui a fait l'objet d'une fuite, prévoit une réduction significative des protections apportées aux communautés locales et à l'environnement.
  • 28 juillet 2014
    Lorsque l'on examine de près la politique de l'administration américaine à l'égard de l'Afrique, on est déçu de constater une réticence manifeste à intégrer les droits humains dans le cadre général de la politique étrangère.