• Dispersion violente par les forces de sécurité égyptiennes de Frères musulmans et de partisans du l’ex-président Morsi qui participaient à un sit-in sur la place Rabaa al-Adawiya dans le quartier de Nasr City, au Caire, le 14 août 2013.
    Le recours rapide et massif par les forces de sécurité égyptiennes à la force létale pour disperser deux sit-in le 14 août a conduit au pire incident d’homicides de masse illégaux dans l'histoire moderne de l’Égypte.

Égypte

  • fév 17, 2015
    L’assassinat brutal de 21 chrétiens coptes, égyptiens pour la plupart, qui avaient été enlevés par un groupe extrémiste libyen, est un crime de guerre dont les auteurs devraient être tenus de rendre des comptes.
  • fév 2, 2015
    L’analyse de photos et de vidéos ainsi que des témoignages recueillis indiquent fortement qu’un membre des forces de sécurité égyptiennes était responsable de la mort d’une manifestante abattue sur une place dans le centre du Caire le 24 janvier 2015.
  • Jan 29, 2015
    Les nouveaux dirigeants de l'Égypte ont systématiquement effacé les progrès fragiles accomplis par le pays en matière de respect des droits humains depuis le soulèvement populaire de 2011, emprisonnant des dizaines de milliers de personnes et réduisant les derniers espaces encore existants où pouvaient s'exercer les libertés d'expression et de rassemblement, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui dans son Rapport mondial 2015. Depuis son arrivée au pouvoir en juin 2014, le président Abdel Fattah al-Sissi a laissé s'instaurer une situation d'impunité qui a permis aux forces de sécurité de commettre des meurtres de masse sans être inquiétées et d'emprisonner des centaines de manifestants pacifiques.
  • oct 14, 2014
    Les autorités égyptiennes devraient libérer plus de 110 étudiants arrêtés depuis le début de la nouvelle année universitaire le 11 octobre.
  • aoû 20, 2014
    Israël devrait permettre sans délai à Human RightsWatch, à Amnesty International ainsi qu’à d’autres organisations internationales de défense des droits humains d'accéder à la bande de Gaza, afin qu’elles puissent enquêter sur les allégations de graves violations au droit international humanitaire commises par toutes les parties au conflit.
  • aoû 12, 2014
    Les meurtres systématiques et généralisés d’au moins 1150 manifestants par les forces de sécurité égyptiennes en juillet et août 2013 constituent probablement des crimes contre l'humanité, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui au terme d'une année d'enquête. Lors de la seule dispersion du sit-in de la place Rabaa Al-Adawiya le 14 août, les forces de sécurité ont agi selon un plan prévoyant plusieurs milliers de morts, et tué au moins 817 personnes, et probablement plus d’un millier.
  • jui 21, 2014
    Israël doit mettre fin aux attaques qui causent des pertes civiles et endommagent des structures civiles en violation des lois de la guerre.
  • avr 22, 2014
    Eric Goldstein, directeur-adjoint de la division Moyen-Orient à Human Rights Watch, souligne que les pratiques menées par l’Etat contre les médias ont amené le Comité pour la protection des journalistes à désigner l’Egypte parmi les trois pays les plus meurtriers pour les journalistes.
  • mar 3, 2014
    Appel de la société civile à ce que le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies aborde la grave situation des droits de l'homme en Egypte et assure le respect du développement démocratique
  • fév 11, 2014

    Selon des dizaines de personnes interrogées, des trafiquants ont enlevé, torturé et tué des réfugiés, pour la plupart érythréens, dans l’est du Soudan et dans la péninsule égyptienne du Sinaï, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui.