• L’ex-dictateur tchadien Hissène Habré est escorté par des officiers militaires après son inculpation par le parquet des Chambres africaines extraordinaires à Dakar, le 2 juillet 2013.

    Cent quarante-et-une (141) organisations africaines de défense des droits humains de plus de 32 pays ont publié aujourd’hui une lettre ouverte exprimant leur soutien aux efforts entrepris par le Sénégal et l’Union africaine pour poursuivre les crimes commis pendant le régime de l’ancien président du Tchad Hissène Habré. 

Rapports

Habré