Violence au-delà des frontières

La crise des droits humains dans l’Est du Tchad

Legacy PDF:

Depuis l’attaque de décembre 2005 lancée par des rebelles tchadiens contre Adré, une ville stratégiquement importante de l’Est du Tchad, les groupes armés ont proliféré le long de la frontière entre le Tchad et le Soudan, en bénéficiant du soutien des deux pays et en exploitant la liberté de mouvement pour se rendre d’un pays à l’autre afin d’accroître leurs activités. Deux des principaux protagonistes du conflit du Darfour ont pu établir des têtes de pont dans l’Est du Tchad : les milices soudanaises Janjaweed, dont certaines ont commis des atrocités des deux côtés de la frontière et les groupes rebelles soudanais. Ce qui n’était au départ qu’un conflit local au Darfour est en train de prendre des dimensions transfrontalières et régionales et les civils du Tchad se retrouvent pris au piège.

Région / Pays