• En 2008, menés par des dirigeants syndicaux charismatiques, des milliers de mineurs au chômage de la région de Gafsa (au sud de la Tunisie) ont manifesté pendant sept mois de façon intermittente, réclamant la fin du népotisme, du sous-développement et de la pauvreté causés par la négligence du gouvernement. Pendant sept mois, la Tunisie a connu une mobilisation de masse sans précédent en 23 années de pouvoir ininterrompu du Président Zine El Abidine Ben Ali.

Featured Content

Rapports

Liberté de la presse

  • aoû 20, 2014
    L'exécution en Syrie du journaliste indépendant James Foley constitue un crime de guerre
  • jui 28, 2014
    La surveillance pratiquée à grande échelle par les États-Unis entrave gravement le travail des journalistes et des avocats, ont déclaré Human Rights Watch et l’Union américaine pour les libertés civiles (American Civil Liberties Union, ACLU) dans un rapport conjoint publié aujourd’hui. Cette surveillance porte atteinte à la liberté des médias et au droit de recours à un avocat, ainsi qu’à la capacité du peuple américain à exiger des comptes de son gouvernement, affirment les groupes.
  • avr 23, 2014
    Eric Goldstein, directeur-adjoint de la division Moyen-Orient à Human Rights Watch, souligne que les pratiques menées par l’Etat contre les médias ont amené le Comité pour la protection des journalistes à désigner l’Egypte parmi les trois pays les plus meurtriers pour les journalistes.
  • avr 8, 2014
    L'ancien employé contractuel de l'Agence américaine de sécurité nationale (NSA) Edward Snowden a affirmé au Conseil de l'Europe que la NSA avait placé sous surveillance des organisations de défense des droits humains, sans toutefois identifier ces organisations.
  • mar 25, 2014
    Le gouvernement éthiopien utilise divers outils technologiques d’origine étrangère pour renforcer sa surveillance généralisée des télécommunications des militants de l'opposition et des journalistes en Éthiopie ainsi qu’à l'étranger.
  • Jan 23, 2014
    En 2013, les Émirats arabes unis (EAU) ont réprimé la liberté d’expression et soumis des dissidents à des procès manifestement inéquitables entachés par des allégations crédibles d’actes de torture, a affirmé aujourd’hui Human Rights Watch dans son Rapport Mondial 2014.
  • nov 21, 2013
    Le Président Barack Obama devrait dire au Roi Mohammed VI du Maroc que le soutien américain au processus de réforme au Maroc dépend du fait que ce processus aille au-delà de la rhétorique et effectue des changements tangibles. Les réformes devraient inclure des protections juridiques plus solides pour les droits et la fin de l'impunité pour les policiers qui utilisent la violence et commettent d'autres exactions. Le 22 novembre 2013, le roi va rencontrer un président américain à Washington pour la première fois en 11 ans.
  • sep 19, 2013
    Une vague d'attaques contre des journalistes observée depuis l’investiture du nouveau président au Yémen menace d'anéantir les progrès accomplis récemment dans ce pays en matière de liberté d'expression, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Alors que le gouvernement du président Abdu Rabu Mansour Hadi a allégé les contrôles sur les médias dans le cadre de réformes générales relatives aux droits humains, il n'a pas dénoncé les actes de harcèlement, les menaces et les attaques commis par des agents du gouvernement ou d’autres personnes contre des journalistes, des blogueurs et d'autres détracteurs du gouvernement, et n'a pas non plus engagé de poursuites contre leurs auteurs.
  • sep 19, 2013
    Les autorités marocaines ont arrêté le 17 septembre 2013 un journaliste de premier plan, suite à la publication d’un article sur une vidéo djihadiste sur le site web qu'il dirige, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Les autorités marocaines devraient libérer ce journaliste, Ali Anouzla, à moins qu'elles ne puissent produire des preuves attestant que l'article en question constitue une incitation à la violence imminente.
  • sep 10, 2013
    L’élection de Thomas Bach à la présidence du Comité international olympique (CIO) présente une nouvelle opportunité de faire appliquer les principes relatifs aux droits humains inscrits dans la Charte olympique.