Les droits de l'homme à l'heure de l'élection présidentielle en Algérie

Legacy PDF:

Human Rights Watch appelle aujourd'hui à faire des questions relatives aux droits de l'homme un thème dominant de la campagne présidentielle algérienne et de la période post-électorale. Dans un document d'information publiée aujourd'hui, Human Rights Watch condamne le fait qu'aucune équipe d'observateurs internationaux n'ait été autorisée à surveiller le déroulement du scrutin et que les journalistes étrangers se soient vu soit refuser des visas, soit restreindre leur liberté de mouvement pendant leur séjour dans le pays. Ce document rappelle par ailleurs le climat de violence politique qui aurait fait 77 000 morts depuis 1992, les enlèvements et "disparitions" de plusieurs milliers d'Algériens, et les mesures prises par les autorités algériennes pour restreindre l'accès aux sources d'information, ce qui a considérablement limité l'observation indépendante des conditions de respect des droits de l'homme.