Faibles protections des droits humains dans CAFTA : pourquoi faut-il s’opposer au présent accord ?

Le 20 février 2004, le Président américain, George W. Bush a notifié le Congrès de son intention de signer l’Accord de libre échange Etats Unis-Amérique Centrale (CAFTA), un accord que les Etats Unis ont récemment négocié avec le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras et le Nicaragua. Selon le droit américain, le Président doit attendre 90 jours à partir de la date de notification avant de signer l’accord et peut ensuite envoyer à tout moment cet accord au Congrès pour vote. ENGLISH

Région / Pays