La préparation des élections

Resserrer l'étau au nom de l'unité

Legacy PDF:

Le Front patriotique rwandais (FPR) qualifie les éventuels opposants politiques de « divisionnistes » et prend des mesures pour les réduire au silence afin de s'assurer la victoire aux élections prochaines. A la fin mars, le Président Paul Kagame a prévenu qu'il infligerait des « blessures » aux « divisionnistes » qui menacent de saper l'unité nationale et a réprimandé les donateurs étrangers qui donnaient de l'argent à des « gens pour prêcher les divisions ». Les responsables du pays et la presse ont lié le « divisionnisme » aux perspectives d'un nouveau génocide, alimentant ainsi les peurs et les tensions entre les groupes qu'ils prétendent vouloir unir.

Région / Pays