• Un médecin traite une patiente souffrant de fistule obstétricale, à l'hôpital régional de Machakos, situé dans le sud du Kenya à une soixantaine de kilomètres de la capitale Nairobi. © 2006 Sven Torfinn/Panos

    Des dizaines de milliers de femmes et de jeunes filles kényanes souffrent de fistule obstétricale, une lésion due à l’accouchement qui provoque une incontinence urinaire et fécale et résulte directement de services de santé inadéquats et de politiques gouvernementales inefficaces.

Rapports

Women's Rights

  • mai 13, 2015
  • mai 12, 2015
  • mai 12, 2015
  • mai 9, 2015
    Les autorités saoudiennes ont mené depuis 2013 une campagne concertée de mise en détention et d’expulsion de centaines de milliers de travailleurs migrants sans papiers, entraînant des abus contre un grand nombre d’entre eux, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui.
  • mai 6, 2015
    La police à Athènes harcèle et maltraite fréquemment les sans-abris, les usagers de drogues, ainsi que les travailleuses et travailleurs du sexe.
  • avr 15, 2015
    Le groupe armé extrémiste État islamique (EI) a commis systématiquement des viols et d'autres violences sexuelles à l'encontre de femmes et de filles appartenant à la minorité yézidie dans le nord de l'Irak, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Human Rights Watch a effectué une mission de recherche dans la ville de Dohuk en janvier et février 2015, lors de laquelle l'organisation a interrogé 20 femmes et filles qui ont réussi à s’échapper après avoir été capturées par l'EI, et a examiné les déclarations faites par l'EI à ce sujet.
  • avr 14, 2015
    Le Conseil de sécurité des Nations Unies devrait agir pour empêcher les violences sexuelles dans les conflits armés et traiter ce problème, notamment en favorisant une plus grande participation des femmes dans les efforts de construction de la paix, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le 13 avril 2015, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rendu public un rapport sur les violences sexuelles liées aux conflits dans 19 pays durant l’année 2014, décrivant les défis posés par une surveillance insuffisante, des services de soutien limités et un manque de responsabilisation.
  • mar 11, 2015
    Le gouvernement cambodgien omet de protéger contre de graves violations du droit du travail les travailleuses et travailleurs participant à la production de vêtements pour le compte de compagnies internationals. Ces personnes, qui sont en majorité des femmes, sont souvent victimes de divers abus – heures supplémentaires forcées, discrimination en cas de grossesse, pratiques antisyndicales que ni le gouvernement ni les compagnies n’ont suffisamment cherché à endiguer.
  • Jan 29, 2015
    Les nouvelles données collectées par la police en 2014 révèlent que plus de 1 100 femmes et filles autochtones ont disparu ou ont été assassinées au Canada depuis 1980, soit le double des estimations précédentes, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui dans son Rapport mondial 2015. Le gouvernement canadien a refusé de céder aux appels à une enquête nationale sur ces violences, optant plutôt pour des demi-mesures qui ne contribuent guère à résoudre les problèmes structurels à la base des violences.
  • Jan 29, 2015
    En 2014, les autorités des Émirats arabes unis (EAU) ont sévèrement restreint les droits à la liberté d’expression, d’association, et de réunion, en réprimant durement les activités de dissidents et de toute personne suspectée de porter atteinte à la sécurité, a affirmé aujourd’hui Human Rights Watch dans son Rapport mondial 2015. De plus, les autorités n’ont mené aucune enquête sur des allégations crédibles selon lesquelles les forces de sécurité auraient emprisonné arbitrairement et torturé des opposants.