La violence estudiantine, l’impunité et la crise en Côte d’Ivoire
22 mai 2008

Ce rapport de 111 pages décrit en détail comment, au cours des dernières années, les membres de la FESCI ont été impliqués dans des attaques à l’encontre de ministres de l’opposition, de magistrats, de journalistes ainsi que d’organisations de défense des droits humains, entre autres. Selon ce qui ressort d’entretiens réalisés avec des victimes et des témoins, le groupement estudiantin a tué, violé et violemment passé à tabac des étudiants perçus comme des sympathisants de la rébellion basée dans le nord ou de l’opposition politique.

Lire le rapport
ISBN: 1-56432-313-7