L’incapacité de l’ONU à protéger les civils
11 décembre 2008

Ce rapport analyse les événements du 4 et 5 novembre 2008, au cours desquels environ 150 personnes ont été tuées dans la ville de Kiwanja dans l'Est de la République démocratique du Congo, à moins d'un kilomètre des forces de maintien de la paix des Nations Unies. Il s'agit de l'un des pires massacres au Nord Kivu des deux dernières années. La Mission de maintien de la paix de l'ONU au Congo (MONUC) a besoin de toute urgence de troupes supplémentaires d'intervention rapide pour renforcer la protection des civils et empêcher de futurs massacres. Human Rights Watch exhorte l'Union européenne à agir pour déployer cette force « relais » dans les plus brefs délais.

Lire le rapport
ISBN: 1-56432-424-9