(Vidéo, sous-titres via cc) - Les enfants de personnes tuées dans le cadre de la "guerre antidrogue" aux Philippines sont eux-mêmes des victimes. Le gouvernement devrait d'urgence les soutenir, financièrement et d'autres manières, suite au traumatisme subi.