(VIDÉO) – Sept ans après la crise post-électorale de 2010/2011 en Côte d’Ivoire, les victimes de graves violations sont toujours en attente de justice. Plusieurs ONG dont HRW ont conjointement appelé le président Ouattara à mettre fin à l’impunité dont bénéficient encore les auteurs de ces abus.