(Vidéo, sous-titres via cc) – Sous son nouveau président, Shavkat Mirziyoyev, l'Ouzbékistan avance à petits pas vers une plus grande liberté des médias, mais de nombreux journalistes sont toujours en prison. HRW appelle à les libérer.