(VIDÉO, sous-titres via cc) - Témoignages de soldats impliquant l’ex-président Ollanta Humala dans de graves abus commis quand il était connu, selon diverses sources, sous le nom de « Capitaine Carlos » à la base militaire Madre Mía. Dans un nouveau rapport, HRW appelle à ce que justice soit enfin rendue aux victimes et à leurs familles.