En décembre 2016, des combattants de l'Union pour la Paix en Centrafrique (UPC) – un groupe armé issu de la Seleka – ont sommairement exécuté au moins 32 habitants de Bakala, une petite ville en République centrafricaine, et capturé plusieurs combattants d’un autre groupe armé, le FPRC. HRW appelle à un renforcement de la protection des civils dans ce pays, et à des poursuites judiciaires contre tout individu responsable d’abus.