(Sous-titres via "cc") – Depuis l’adoption d’une nouvelle loi sur les syndicats à la suite de la répression violente de grèves en 2011, les droits des travailleurs au Kazakhstan sont sévèrement contrôlés et limités. Dans un nouveau rapport publié en novembre 2016, HRW appelle à une modification de cette loi afin de mieux respecter les normes internationales relatives au droit du travail.