En Indonésie, près de 18 000 personnes en situation de handicap psychosocial sont enchaînées et/ou enfermées dans le cadre d'un système dénommé « pasung », malgré l'interdiction de cette pratique en 1977. HRW appelle le gouvernement à appliquer cette interdiction et à renforcer les services de soutien à ces personnes vulnérables.