Au Maroc, l'insuffisance de l'accès aux soins palliatifs - notamment la morphine – signifie que des dizaines de milliers de personnes gravement malades souffrent de manière inutile. HRW appelle à des réformes visant à faciliter l’accès aux soins palliatifs et alléger ainsi les douleurs de ces patients, notamment dans la phase terminale de leur maladie.