Commission africaine

  • La Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) est le principal mécanisme des droits humains de l’Union africaine. La Commission, composée de 11 membres, est élue par l’Assemblée de l’Union africaine. Elle est responsable de la protection et de la promotion des droits humains, ainsi que de l’interprétation de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples et du Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits des femmes en Afrique de 2005, dit « Protocole de Maputo ». Le Secrétariat de la Commission se trouve à Banjul, en Gambie. La Commission assure la protection des droits humains à travers sa procédure de communication, d’examen des rapports des États, y compris de rapports alternatifs d’organisations non gouvernementales, d’appels urgents et d’autres activités de rapporteurs spéciaux et de groupes de travail. Depuis novembre 1989, Human Rights Watch jouit du statut d’observateur auprès de la Commission.