Skip to main content

Près d'un mois après les faits, l'émotion et l'indignation provoquées par les 

Près d'un mois après les faits, l'émotion et l'indignation provoquées par les violences policières subies par Théo, un jeune homme noir, dans le cadre d'un contrôle d'identité à Aulnay-sous-Bois ne sont pas retombées. Quatre policiers ont été mis en examen: trois pour violences volontaires en réunion, le quatrième pour viol.

François Hollande annonce l’adhésion de la France à la Déclaration sur la sécurité dans les écoles

(Paris) – L’annonce par le Président François Hollande ce matin de l’engagement de la France en faveur de la 

L’annonce par le Président François Hollande de l’engagement de la France en faveur de la Déclaration de sécurité dans les écoles (SSD) est un signal fort à la communauté internationale et permet de consolider la protection juridique des enfants et de leur éducation.

L'ex-dictateur tchadien a été reconnu coupable de viol, crimes de guerre, torture et crimes contre l’humanité

L'ex-dictateur tchadien a été reconnu coupable de torture, crimes de guerre et crimes contre l’humanité par les Chambres africaines extraordinaires siégeant à Dakar, et condamné à la réclusion à perpétuité.

Le procès des viols de Minova montre la nécessité de mener des réformes de toute urgence

(Kinshasa) – Le gouvernement de la République démocratique du Congo devrait de tout

Le gouvernement congolais devrait tirer des enseignements du procès Minova pour réformer le système judiciaire .

(Dakar, le 4 septembre 2015) – Le procès de l'ancien dictateur tchadien Hissène Habré, poursuivi pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et torture va reprendre pour de bon le 7 septembre 2

Le procès de l'ancien dictateur tchadien Hissène Habré, poursuivi pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et torture va reprendre pour de bon le 7 septembre 2015.

Hissène Habré est poursuivi pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et torture

(Dakar, le 17 juillet 2015) – Le procès de l'ancien dictateur du Tchad Hissène Habré est une victoire pour les victimes de son régime, a déclaré Hum

L'ouverture à Dakar du procès de l'ex-dictateur du Tchad Hissène Habré, le 20 juillet, représente une victoire historique pour ses victimes.

 

Combien n’ont pas esquissé un sourire amer en voyant ces hordes de Nord-Coréens fondre en larmes à la mort de Kim Jong-il ?

Sous le régime Habré, les motifs absurdes d’arrestation ne suffisaient pas à cacher l’horreur de la répression. Les conditions de détention étaient exécrables. Rien que dans les documents de la DDS, Human Rights Watch a recensé les noms de 1 208 personnes exécutées ou décédées en détention et de 12 321 victimes de violations des droits de l’homme.