Grèce : Forte pression sur les migrants à Lesbos

(Vidéo, sous-titres via cc) - Le gouvernement grec a durci sa politique envers les demandeurs d’asile sur l’île de Lesbos, comme l’explique Bill Frelick (HRW) qui évoque les conditions de vie déplorables dans le camp de Moria.  

(Bruxelles, le 4 mars 2020) - La Grèce et ses partenaires de l'Union européenne (UE) devraient apporter une réponse collective à la nouvelle politique de la Turquie permettant aux migrants et demandeurs d'asile de tenter d’entrer en Grèce, a déclaré aujourd'hui Human Rights Watch. La réponse de l’UE devrait être basée sur une responsabilité partagée des États membres, le respect du droit de demander l’asile et l’assurance que tous les migrants seront traités d’une manière digne et humaine.

Un jeune garçon afghan, photographié le 28 février 2020, peu après son arrivée sur l'île grecque de Lesbos. Il faisait partie d’un groupe de migrants ayant traversé la mer Égée, sur une embarcation en provenance de la Turquie.

© 2020 AP/Michael Varaklas

Le 1er mars, le Conseil gouvernemental de sécurité nationale de la Grèce a décidé de suspendre pendant un mois l'accès aux procédures d'asile pour les personnes ayant traversé la frontière de manière irrégulière. Cette mesure ne repose toutefois sur aucune base légale. En outre, les tribunaux grecs ont récemment infligé des peines de prison à des personnes ayant franchi la frontière sans les papiers requis, dans des circonstances ne permettant pas aux accusés de bénéficier d'une procédure équitable et régulière.

« L'UE devrait faire preuve de compassion face à l'arrivée de personnes fuyant les conflits et la persécution en élaborant une réponse respectueuse de leur dignité et humanité », a déclaré Lotte Leicht, directrice pour l'UE à Human Rights Watch. « Un meilleur partage des responsabilités entre les États de l'UE, le respect du droit de demander l'asile et l’assurance que ces personnes seront traitées avec humanité devraient être au cœur de de toute réponse de l'UE. »

Communiqué complet en anglais :

www.hrw.org/news/2020/03/04/greece/eu-respect-rights-ease-suffering-borders

------------

Articles

Le Devoir/AFP    Boursier.com/Reuters    Euronews

Tweets