Liberia : Appel au président Weah au sujet de la justice

(Vidéo, sous/titres via cc) – Plusieurs Libériens s’adressent au Président Weah pour lui demander de soutenir la création d’un tribunal chargé de juger les auteurs de crimes de guerre commis lors des conflits civils de 1986-1996 et de 1999-2003, afin de rendre enfin justice aux victimes.

 

(Monrovia, le 14 mai 2019) - Dans une vidéo diffusée aujourd’hui par plusieurs organisations libériennes et internationales, plusieurs citoyens libériens appellent le président George Weah à soutenir la création d’un tribunal chargé de juger les auteurs de crimes de guerre commis lors des conflits civils dans ce pays. Le 15 mai, la Commission nationale indépendante des droits humains du Liberia tiendra une conférence pour évaluer les progrès accomplis concernant les recommandations de la Commission Vérité et Réconciliation du Liberia.

La Commission Vérité et Réconciliation, qui a fonctionné entre 2006 et 2009, avait recommandé la création d’un tel tribunal - le Tribunal pénal extraordinaire pour le Liberia - chargé de juger les responsables de crimes graves commis lors des conflits armés de 1986-1996 et de 1999-2003. Cette recommandation n'a toutefois toujours pas été appliquée, et aucun individu impliqué dans de graves violations n'a été à ce jour traduit en justice devant des tribunaux libériens.

Au cours des guerres civiles, les Libériens ont été victimes de violations généralisées des droits humains et du droit international humanitaire, telles que des meurtres de masse, des viols et d’autres formes de violence sexuelle, des exécutions sommaires, des actes de torture ainsi que le recours à des enfants soldats.

La vidéo présente dix personnes d'origines diverses qui ont participé à une conférence sur le devoir de justice, à Monrovia en novembre 2018. Ces personnes expliquent pourquoi un tribunal spécial est nécessaire, et demandent au président Weah de soutenir cette initiative. Les organisations ont également rédigé un document « Questions et réponses » (en anglais) à ce sujet.

« Le président Weah a la possibilité de défendre les victimes et leurs familles en soutenant la création du tribunal pour crimes de guerre au Liberia », a déclaré Elise Keppler, directrice adjointe du programme Justice internationale à Human Rights Watch.

Communiqué complet en anglais :

www.hrw.org/news/2019/05/14/liberia-video-appeal-war-crimes-court

-----------------

Dans les médias

AfricaNews

Tweets