2011_Tunisia_Family.jpg

La famille d'Ahmed Ben Ammar Boulâabi, un ouvrier tunisien agricole de 32 ans, tué par la police alors qu'il participait à une manifestation le 8 janvier dans la ville de Thala. Dans un premier temps, la police a tiré des gaz lacrymogènes en direction des manifestants de l'avenue Bourguiba. Le commandant de l'unité de police les a avertis de se disperser. Face au refus des manifestants, le commandant a ordonné à ses forces de tirer. Boulâabi a été touché par balle vers 21h30 et est mort sur le coup. Le certificat médical préliminaire délivré par l'hôpital de Thala, daté du 8 janvier, indique que la cause du décès est une balle dans l'abdomen.
© 2011 Human Rights Watch