• Deux jeunes garçons travaillant dans une tannerie de cuir à Dhaka, la capitale du Bangladesh, en juin 2012. Human Rights Watch a mené des entretiens auprès de 10 enfants travaillant dans les tanneries, dont certains avaient à peine 11 ans. La plupart des enfants travaillent entre 12 et 14 heures par jour, bien plus que le maximum de cinq heures de travail à l'usine imposé par le droit bangladais en ce qui concerne les adolescents.
    Les ouvriers de nombreuses tanneries de cuir du quartier de Hazaribagh à Dhaka, la capitale du Bangladesh, parmi lesquels des enfants âgés d'à peine 11 ans, tombent malades parce qu'ils sont exposés à des produits chimiques dangereux, et se blessent dans d’effroyables accidents du travail, a affirmé Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Les tanneries, qui exportent vers le monde entier du cuir destiné aux articles de luxe et rapportent des centaines de millions de dollars, inondent les communautés des environs de produits polluants.

Rapports

Santé

  • sep 23, 2014
    Les gouvernements devraient s’engager de toute urgence à protéger les populations contre les effets nocifs du mercure en signant et en ratifiant la nouvelle Convention de Minamata sur le mercure.
  • sep 15, 2014
    Les gouvernements de l’Afrique de l’Ouest devraient garantir la protection des droits en tant qu’élément crucial de leur stratégie de contrôle de l’épidémie d’Ebola sans précédent qui ravage la region.
  • sep 15, 2014
    Près de 30 pour cent de tous les enfants en situation de handicap en Russie vivent dans des orphelinats de l'État où ils sont parfois en proie à la violence et la négligence, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui.
  • jui 15, 2014
    (Lusaka) – Les personnes en situation de handicap en Zambie, dont le nombre est estimé à près de deux millions, se heurtent à d'importants obstacles en matière de prévention, de dépistage et de traitement du VIH, le virus du sida, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Alors que d'une manière générale, le gouvernement zambien a accompli des progrès considérables en intensifiant ses efforts contre le VIH, peu de programmes de lutte contre le virus sont accessibles aux personnes en situation de handicap et le sentiment de honte qui l'accompagne souvent les empêche d'avoir un accès équitable aux services anti-VIH.
  • mai 16, 2014
    (Genève) – Des centaines d'attaques contre des travailleurs de la santé ont été perpétrées dans des dizaines de pays à travers le monde depuis 2012, ont déclaré Human Rights Watch et la Safeguarding Health in Conflict Coalition dans un rapport publié conjointement aujourd'hui. Publié peu avant la tenue à Genève, du 19 au 24 mai, d’une réunion de ministres de la santé du monde entier, ce rapport appelle les gouvernements à faire davantage d’efforts pour protéger les patients et les professionnels de la santé - ainsi que les infrastructures - contre les attaques dans les pays en proie à des conflits et à des troubles civils.
  • mar 31, 2014

    Le sommet entre l'Afrique et l'Union européenne (UE) constitue une bonne occasion de mettre en lumière d'importants développements en matière de droits humains survenus en Afrique et en Europe. Des progrès sont en cours dans de nombreux pays sur plusieurs questions liées aux droits humains, mais d’imposants défis restent posés. Parmi les sujets à l'ordre du jour figurent « Démocratie et gouvernance » ainsi que « Paix et sécurité », deux thèmes d’une vaste portée qui couvrent un large éventail de questions liées aux droits humains.

  • fév 6, 2014
    Les autorités irakiennes maintiennent illégalement en détention des milliers de femmes irakiennes et font subir à un grand nombre d'entre elles des tortures et d'autres mauvais traitements, y compris des menaces de violences sexuelles, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. En Irak, le système judiciaire, qui présente de graves lacunes et est rongé par la corruption, fonde fréquemment ses verdicts de culpabilité sur des aveux extorqués et les procédures pénales ne sont pas conformes aux normes internationales. De nombreuses femmes ont été maintenues en détention pendant des mois, voire des années, sans qu'aucun chef d'accusation n'ait été retenu contre elles, avant de comparaître devant un juge.
  • déc 10, 2013
    (New York) – Les lois et les pratiques policières de l'État de Louisiane qui interdisent aux toxicomanes l'accès à des seringues stériles et pénalisent le travail dans l'industrie du sexe contribuent à la propagation incontrôlée de l'épidémie de VIH et au taux très élevé de mortalité due au sida, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Le taux de décès liés au sida en Louisiane représente plus du double de la moyenne enregistrée aux États-Unis. La police de La Nouvelle-Orléans perturbe régulièrement les activités des travailleuses du sexe en confisquant leurs préservatifs, ce qui expose ces personnes et leurs clients au risque de contracter le VIH.
  • déc 5, 2013
    La Tunisie devrait amender les lois régissant l'arrestation, l'interrogatoire et la détention initiale de suspects et améliorer les conditions dans les centres de garde à vue, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Le manque d'accès à un avocat lors de l'arrestation et de l'interrogatoire rend les personnes vulnérables aux mauvais traitements et certains lieux de détention ne répondent pas aux normes de base en matière de nutrition, de logement et d'hygiène.
  • nov 29, 2013
    À l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida, le 1er décembre 2013, Human Rights Watch et le Réseau juridique canadien VIH/sida décerneront à Alternatives-Cameroun et au Réseau de plaidoyer des grands-mères (Grandmothers Advocacy Network, GRAN) le Prix de l'action contre le VIH/sida et pour les droits humains 2013.